Première​ semaine à Montréal, ce que j’en pense

déjà une semaine qu’on a posé nos valises au Canada, le moment pour moi de faire un petit point sur mon ressenti:

L’administration au Canada ça donne quoi?

Laissons de côté l’immigration à l’aéroport, même si tous s’est bien passé pour nous, parlons de service Canada qui s’occupe de tout ce qui est lié au travail (chômage, assurance maladie, numéros d’assuré social, etc…). Le premier choque c’est de voir une administrations vide un lundi matin à 10h, le second c’est de voir des gens souriant. Après avoir attendu 5minutes en salle d’attente et être passé dans le bureau d’une personne souriante, aimable, professionnel et pleines de conseils nous voilà dehors en 30 minutes avec le numéro qui nous autorise à travailler au Canada alors que nous n’avons ni numéros de téléphone canadiens, ni adresse valide au Canada.

Ensuite le téléphone c’est pareil, 15 minutes au stand de Vidéotron et nous voilà avec 2 nouvelles cartes sim. Même si il a fallu donner un adresse, c’est pas grave si elle est fausse le justificatif de domicile n’existant pas au Canada. Pas de coordonnées bancaires à donner mais vu que l’on a aucun historique de crédit on est considéré mauvais payeur, donc le premier mois à payer d’avance.

S’en vient la banque. Un rendez vous d’1h30 est nécessaire vu qu’on est nouvel arrivant ( pas de dossier bancaire et surtout aucune idée du fonctionnement bancaire canadien) mais on l’obtient dans la journée et la c’est bizarre. C’est les banquiers qui sont à l’accueil quand tu rentres, qui te disent  » salut ça va bien, tu veux tu un café? » avant de te conduire à son bureau. La encore pas besoin d’adresse, juste le numéro d’assuré social (même si pas obligatoire pour une carte de débit) et un passeport. Une personne chaleureuse, qui nous a conseillé et expliquer le système bancaire canadien (une carte de débit qui fonctionne uniquement si on a de l’argent dessus et pas de cryptogramme pour commander sur internet et une carte de crédit qui nous permet de dépenser une certaine sommes par mois avant de nous envoyer la facture pour qu’on rembourse nos dépenses. C’est cette carte qui fera notre historique de crédit pour ne plus être de mauvais payeur). Elle nous a même indiqué qu’elle carte elle a choisi pour elle, ses habitudes de dépenses et comment éviter les frais bancaires sans aucune gêne. Elle nous a même encouragé à envoyer un courriel si on voulait des conseils ou des bons plans sur Montréal. Enfin je traine un peu sur le sujet, nous voilà dehors 1h30 plus tard avec nos cartes de débit dans la poche et la commande des cartes de crédits qu’on doit avoir sous 3 jours.

Montréal, la ville :

Montréal est une ville étonnante pour moi qui est vécu à Lyon et passé quelques mois à Paris. C’est une ville à l’Amériquaine, avec de grandes rues large à plusieurs voies qui forment un quadrillage parfait. C’est marrant de voir les noms de rues, passé de la rue Macdonald ou Queen Mary au boulevard saint Laurent ou sainte Catherine. Des rues fréquenté certes mais pas complétement saturé comme dans les agglomérations Française, j’ai d’ailleurs jamais entendu un coup de klaxon ici et on se surprend même à trouver des rues complétement déserte en plein centre ville.

Montréal est une ville qui se veut écolo. Une poubelle pour les ordures ménagères​, une pour le tri et une pour le compost et ça chez tout le monde! Dans la rue c’est​ juste une pour les déchets, une pour le papier et une dernière pour le recyclable. Les taxis sont à 80% des hybrides, de même que les bus même si je suis surpris que le métro soit si peu développé ( moins qu’à Lyon pour 2 fois plus d’habitant et une superficie 3 fois plus grande que Paris) et le tram inexistant. Les montréalais sont des adeptes du vélo et vu le prix de la carte Opus je les comprends !

N.b: dès qu’il fait nuit (21h l’été et 19h30 l’hiver) une femme seule prennant le bus peut demander au chauffeur de s’arrêter n’importe où sur le trajet, même entre 2 arrets, pour raccourcir son trajet et rendre les transports encore plus sécuritaire.

C’est une ville avec plein de parcs partout et parfois des très grands parc même en plein centre ville. Les gens sont aimable, pas stressé et il y fait plutôt bon vivre.

Ha j’oubliais! Il y a bel et bien un Montréal souterrains! Un dédale de galerie commerciale interconnectés que se soit sous la gare centrale, sous le Centre Eaton ou le Centre Bell ou même le parc olympique. Il y a de tout et de rien mais il y a surtout moyen de s’y perdre !

Le MacDo nord américain​, mythe ou réalité?

Mythe! En tout cas pour le Canada. Les sandwichs font la même taille, les portions de frites aussi et pour les boissons je ne sais pas trop c’est à volonté même si en commandant une moyenne boisson dans un autre fast food à emporter, je me retrouve avec une boisson de 75 cl . Et pour le KFC bah ça n’existe pas, on aime pas les anglissisme donc on dit plutôt PFK !

Et donc en bref ?

Montréal est une ville sympa, accueillante et très cosmopolite. Il y fait bon vivre si on habite en centre ville sinon compter bien 1h pour vous rendre quelque part. 

Je vous laisse avec une petite douceur

On vous en dira plus bientôt! Des bisous au sirop d’érable !

Nick.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s