La conduite au Quebec

Salut tout le monde!

Aujourd’hui un petit article simple mais très utile pour vous, la conduite au Canada et principalement au Québec. Parce que oui, on m’a demandé de quel coté on roule au Canada!

route Quebec
Sur les routes Canadiennes

Donc puisque nous venons de revenir sur Montréal, que nous sommes allés aux Etats-Unis cette fin de semaine (vlog et article à venir), on a quand même fait plus de 8000 kilomètres depuis l’achat de la voiture. Transition magnifique pour lancer l’article :

L’ACHAT D’UNE VOITURE AU QUÉBEC!

Vous avez plusieurs moyens a votre disposition pour acheter une voiture au Québec :

  • Les concessionnaires qui revendent les voitures qu’ils ont repris pour l’achat d’un véhicule neuf (ou l’achat d’un véhicule neuf mais je ne pense pas qu’un pvtiste en ait les moyens)
  • Les particuliers sur les sites de petites annonces (jusque la vous me direz qu’il n’y a aucune différence avec la France)
  • Les « car dealers » (même si il existe en France, ils sont beaucoup moins nombreux vous aller comprendre pourquoi)

Donc comme tout à chacun vous regardez les annonces pour choisir chez qui vous souhaitez acheter votre voiture, et c’est très souvent les car-dealers les moins chers et pourtant, c’est ceux qu’ils faut éviter.

Il faut savoir que le contrôle technique n’existe pas au Canada, on peut vous vendre une voiture couper en deux et tenu par 4 vis sans problèmes! Et les car-dealers c’est un peu ça, ils achètent les voitures les moins chères sur kijiji (le bon coin local) et vous les revendent avec leurs commissions et leurs talents de vendeurs sans pour autant être capable de vous dire l’état de la voiture.

Résultats de recherche d'images pour « kijiji »

Ensuite vient les particuliers, cela peut être une bonne opportunité mais qui dépend de la bonne foi du vendeur (comme partout d’ailleurs, sauf qu’ici pas de contrôle pour confirmer la bonne foi).

Et enfin les concessionnaires qui vendent les voitures plus cher mais assure une garantie de 1 mois et 1700km, beaucoup plus si vous voulez payer une garantie supplémentaire, et qui font un check-up complet de la voiture avant de vous la vendre ainsi que les réparations qui doivent être faites (vidange, freins, etc.).

route canadienne rocheuses road trip

Enfin vous l’avez compris avec toute l’objectivité de mon article, le choix le plus serein est bien sur le concessionnaire.

Pour le modèle de la voiture c’est bien sur aux goûts et aux couleurs de chacun mais il faut savoir que les belles américaines qui font rêver les hommes (je parle de voitures soyons d’accord) sont beaucoup plus accessibles ici, que la plupart des autos ont des boites automatiques et que même si l’ont trouve bien sur des boites manuelles elles sont plus difficile à revendre. Les gros pick-ups ou SUV (VUS pour les québecois) qui pourrait faire peur en Europe sont totalement adaptés icitte avec des routes et des places beaucoup plus large et enfin que si vous cherchez une voiture diesel vous pouvez chercher un moment une voiture et une pompe à essence c’est extrêmement rare icitte malgré les nombreux kilomètres que vous risquez d’avaler sur les routes

L’ADMINISTRATIF AUTOUR DE LA VOITURE!

Bien sur on n’achète pas une voiture sans aller faire un tour par un bâtiment du gouvernement et ce peut importe le pays, regardons donc le système canadien et rendez-vous à la SAAQ (société des assurances automobiles du Québec).

Image associée

Pour l’achat chez un concessionnaire, c’est assez simple. Vous aller payer le prix de votre voiture, plus les éventuels frais de dossier et la taxe nationale (oui ici vous payer les taxes complète même pour un véhicule d’occasion, pensez donc aux taxes lorsque vous calculer votre budget!). Ensuite on va vous coller un numéro sur la lunette arrière qui s’appelle un numéro de transit et qui fera office de plaque le temps que vous alliez a la SAAQ (vous avez 10 jours ne vous inquiétez pas) et on vous donne un documents si joliment appelé une ATAC pour Attestation de Transaction Avec un Commercant. Une fois a la SAAQ avec votre numéro de transit et votre ATAC vous allez pouvoir immatriculer votre véhicule, pour cela il vous faut :

  • Un permis de conduire valide (pas forcément québecois, le permis français ou international marche aussi)
  • Le transit et l’ATAC fournit lors de la vente
  • Une pièce d’identité officiel (le passeport quoi)
  • Une adresse (pas besoin de justificatif, juste une adresse quoi)
  • Une carte de débit (pas de crédit)
  • Un peu de patience en attendant votre tour

Pour ce qui suit, soyez assis. c’est bon? Ok allons-y alors.

Une fois vos papier validé on va vous demander de payer la taxe québecoise, la fameuse TVQ. Alors pour ça c’est simple, si votre véhicule a plus de 10 ans la SAAQ n’a pas de registre de prix donc ce sera 9,975% du prix de vente. Par contre si il a moins de 10ans le prix est de 9,975% du prix de leurs registre (peu importe si vous avez payer la voiture 2000$ de moins) mais 9,975% du prix d’achat si il est plus élevé que le prix de leurs registre… comme nous l’a dis le vendeur qui nous a vendu le ford escape, WELCOME TO QUEBEC!!! et bien sur la dessus ajouter le prix du certificat d’immatriculation (qui est à payer tout les ans sans exception, oui oui, W to QC).

Résultats de recherche d'images pour « dollar canadien »

Une fois la douloureuse passée on vous remet votre plaque d’immatriculation à 6 caractères alphanumériques, en bleu et blanc avec la devise « je me souviens » (du prix que j’ai payer la voiture en tout ouais je m’en souviens!) que vous pourrez visser a l’arrière de votre voiture puisqu’il n’y a pas de plaque a l’avant des véhicule icitte (ce qu’Élodie a mis 3 semaines à découvrir).

Résultats de recherche d'images pour « plaque quebec je me souviens »

Je ne vous parle pas de l’achat d’un véhicule avec un particulier parce que nous ne l’avons pas vécu donc je ne voudrais pas dire de c*****ies mais je peux vous dire qu’il y a une différence, vous devez être avec le vendeur pour l’immatriculer. Vendeur qui aura sa plaque d’immatriculation sous le bras au guichet de la SAAQ.

c’est comme ça qu’on s’est retrouvé a payer une auto 7500$ quand on était parti sur un budget de 5000$…

Je termine rapidement avec l’administratif en vous parlant du permis de conduire. La France (ainsi que d’autre pays) a un accord qui vous permet de faire simplement échanger votre permis de conduire avec un permis québécois. Seul le permis auto est pris en compte, pour le permis moto il faut passer les examens théorique et pratique pour l’obtenir. Donc si vous voulez changer votre permis auto il faut prendre rendez-vous avec un bureau SAAQ qui gère les échanges, pour Montréal les délais sont très long donc si vous avez déjà l’auto allez plutôt à Sherbrooke ou Québec ou les délais sont plus court et profiter de cette journée pour visiter (ou aller a Rouyn-Noranda comme moi lol).

Résultats de recherche d'images pour « permis de conduire canadien »

Donc pour le permis il suffit d’avoir :

  • Votre permis français bien sur, qu’ils irons vérifier et vous donnerons des informations que vous même vous ne savez pas.
  • Une facture qui prouve que vous dépenser bien votre argent au Québec (une facture de téléphone pdf sur votre téléphone intelligent c’est correct la)
  • Une adresse à inscrire sur le permis ( si elle est différente de la facture c’est pas grave)
  • Votre passeport pour confirmer votre identité
  •  Un joli sourire pour la photo du permis qu’ils prennent sur place 😉

Note importante : même si vous portez des lunettes et que c’est inscrit sur votre permis, la préposée va vous demander si c’est toujours le cas et si vous répondez non ça ne sera pas inscrit sur votre permis.

Résultats de recherche d'images pour « passeport »

Bon ensuite vous payer les  54 $ de frais de changement de permis, vous signez un peu de paperasse, vous passez à la cabine photo et vous recevez votre permis en moins d’une semaine! Bon permis qu’il faut payer tous les ans pour le conservé bien sur, soit 90$ à chaque date de votre anniversaire de naissance.

Bon du coup le nom de l’article c’est la conduite au Québec alors on va en parler ou pas de cette p***in de conduite? Oui c’est maintenant.

CONDUIRE AU QUÉBEC!

La conduite au Québec est quelques peu différente, déjà par le vocabulaire :

  • Ici un feu rouge devient une lumière    
  • Un STOP devient un ARRET (oui oui même sur le panneau) Résultats de recherche d'images pour « panneau arret canada »
  • Un parking un stationnement (mais pas sur les panneau par contre, faut pas chercher)
  • Une voiture c’est un char
  • Une vielle voiture (poubelle en France) se dit ici un Bazou

Donc icitte la première erreur à ne pas faire c’est l’arrêt à la lumière, parce que cette C***e est de l’autre coté de l’intersection, donc si on fait pas gaffe on a vite fais de s’arrêter au milieu du carrefour ^^

Ensuite c’est les sens interdits, c’est simple il n’y en a pas! c’est des panneaux d’obligation de tourner (parfois très petit) mais jamais de sens interdits bien visible! En plus on peut avoir une interdiction de tourner à droite ou à gauche seulement à certaines heures donc il faut surveiller les panneaux!

panneau droite

Par contre pour ce qui est des panneaux de rues, bon point pour eux, il n’y a quasiment (voir aucun) rond point, à la place il y a des feux et sur chaque feux on peut trouver ET DE MANIÈRE VISIBLE le nom de la rue qu’on croise et celle ou on est (si j’avais eu ça quand j’habitais a Lyon…) ce qui fait qu’on connaît très vite le nom des rues, on les situes par rapport aux autres rapidement et ça devient très intuitif de rouler dans une ville québécoise sans gps. (on travail même très bien notre sens de l’orientation a tel point que je sais toujours ou est le nord depuis que je suis a Montréal).

Résultats de recherche d'images pour « panneaux rues canada »

Comme je le mentionnais plus haut ici on roule en boite auto avec des gros moteurs essences (rouler en v6 icitte c’est normal)

Les autoroutes sont gratuites mais son malheureusement limitées à 100 km/h (que les gens ne respectent jamais) et les transcanadiennes sont limitées à 90 (que les gens respectent mais alors pantoute! Je me suis fais doubler par un semi remorque de bois alors que j’avais le régulateur à 105 km/h!  Il existe toutefois une loi tacite qui suggère que la vitesse de 120 km/h est tolérée sur les autoroutes canadiennes.

Résultats de recherche d'images pour « autoroute canada »

On peut tourner à droite au feux rouges au Canada, sauf sur l’île de Montréal et si indication contraire.

interdiction

Les routes sont extrêmement longues et infestées de nids de poules ou autres défauts (surtout à Montréal) ça peut être désagréable mais du coup on comprends mieux pourquoi tout le monde a des VUS ou des 4×4

 

Le feux vert clignotant signifie que l’intersection est protégée pour tourner à gauche.

Il n’y a pas de cédez le passage au Canada, que des stops (à l’inverse de Paris ou il n’y a qu’un seul et unique stop) donc vous avez des intersections à 4 stops, un pour chaque voie et c’est tout simplement le passage d’en l’ordre d’arrivée qui prime en respectant la rotation (même si vous arrivez coller à la voiture devant vous et qu’il passe, vous devez attendre que la perpendiculaire passe même si il est arrivé après vous mais avant que la voiture devant vous s’engage) < c’était compliquer comme phrase ça

arret

Et les lignes c’est le bordel! Je vais essayer de vous expliquer :

  • Les lignes jaunes délimitent les voies à double sens
  • Les lignes blanches délimite les voies à sens unique
  • Les lignes discontinues blanches ou jaunes peuvent être franchies
  • Les lignes continues blanches ou jaunes ne peuvent être franchies
  • Les doubles lignes jaunes ne peuvent être franchies non plus
  • Les doubles lignes avec une continue et une discontinue peuvent être franchies uniquement du coté discontinu

Bon en fait c’était pas si compliqué mais j’ai toujours pas compris l’intérêt des deux couleurs ni des doubles lignes.

Il est aussi bon de savoir que l’hiver les pneus neiges sont obligatoires et les quatre, du quinze décembre au quinze mars. D’ailleurs l’hiver, les canadiens « plug » leur voiture au secteur pour chauffer le moteur et être sur de pouvoir démarrer car parfois l’antigel ne suffit pas.

Résultats de recherche d'images pour « brancher voiture pour lhiver »

Enfin je pense avoir fais le tour de cet article/tuto sur la conduite et la voiture en général au Québec, si vous avez des questions n’hésitez pas à les poser en commentaire j’y répondrais et si j’ai pas la réponse je la trouverai, et n’hésitez pas à vous abonner et à partager si cet article vous à plus 😉

Et en petit bonus rien

Vous pouvez désormais nous soutenir sur tipeee en cliquant ici et bien sur nous retrouver sur tous les réseaux sociaux (je mets le lien ici  au cas ou)

Allez, à bientôt pour de nouvelles aventures, des bisous au Canada Dry (ouais je commence a être a court lol)

Nick!

Image associée

4 réflexions sur “La conduite au Quebec

  1. Article très intéressant. Est ce que tu penses qu’il est utile d’acheter une voiture quand on habite sur Montréal ? On arrive dans une 10aines de jours et c’est une question que je me pose

    J’aime

    1. Merci Audrey. En fait il n’y a pas réellement besoin d’une voiture à Montréal. Il y a des transports en communs, des trains de banlieue et énormément de groupe sur Facebook qui propose des lifts pour pouvoir visiter ce qui se trouve en dehors de Montréal. C’est plus un confort en fait : échanger 1h30 de transport matin et soir pour bosser et mettre 25 minutes en voiture. Pouvoir faire des grosses courses pour 2 semaines sans avoir à tous porter, aller visiter ce qu’il y a en dehors de Montréal sans être dépendant du jour et de l’heure de qu’un d’autre 😊

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s